contes bleus

low - 1 (5)

Tableau du jour # 11


Lorsque « Deucalion et Pyrrha » rencontrent les phonolites qui sont les pierres volcaniques d’ici

Après le déluge, Deucalion et Pyhrra se retrouvent seuls et dans le désespoir. La déesse Thémis rend alors cet oracle : « Eloignez-vous du temple, couvrez-vous la tête, détachez vos ceintures et derrière votre dos jetez les os de la Grande Vieille Mère »

Ils s’éloignent, voilent leur tête, délacent leur tunique

et lancent dans leurs pas les pierres d’ici

Les pierres, et ce n’est pas moi qui le dis c’est l’histoire

aussitôt jetées s’amollissent et deviennent

femme-homme et homme-femme et fomme-hemme et hemme-fomme et d’autres formes encore

Les pierres jetées d’ici deviennent une nouvelle espèce, noire, résistante

une espèce résistante parce que chantante

sous les eaux d’ici qui bondissent qui cinglent qui frappent, s’abattent et repartent

sous les vents qui perforent et pénètrent

la voici, elle nous arrive, la nouvelle espèce aux sexes joyeux

et tendres

Une nouvelle espèce noire qui devient une espèce argentée sous le soleil très blanc qui infuse dans les brouillards d’ici qui ne sont rien d’autre que des nuages d’ailleurs qui passent à ras de cette terre d’ici qui boit si bien le ciel, avec les nuages

dans la grande distinction des éléments, et leur grande confusion

parce qu’ici comme ailleurs tout est hétérogène et tout est poreux

et c’est l’amie qui l’a dit

(d’après Les Métamorphoses d’Ovide, traduit par Marie Cosnay aux Editions de l’Ogre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s